L'hypothèse des grands nombres de Dirac se rapporte à une observation faite par Paul Dirac en 1937 concernant les rapports entre les échelles de taille de l'univers et les échelles des particules élémentaires. C'est, historiquement, la première tentative de mettre en connexion deux domaines a priori très éloignés de la physique, à savoir la cosmologie et la physique des particules.

Dirac s'interroge sur d'étranges coïncidences trouvées entre les valeurs de différentes constantes physique (le rapport entre la force gravitationnelle — qui unit tout l'Univers — et la force électrostatique — qui maintient les atomes en molécules — notamment) et interprète les résultats. De ses observations, le nombre 1039 est réccurent. Dirac sera accusé par ses contemporains de faire de la numérologie.

Le jeu de carte Sur les probabilités de la création de l'Univers (1039) reprennent les fondamentaux de l'anecdote. Composé de 35 cartes numérotées, le but du jeu est de tirer les cartes de la pioche afin de reconstituer les différentes étapes de la formation de l'Univers, et ce, dans le bon ordre.

À chaque erreur, le joueur doit mélanger les cartes à nouveau et recommencer à zéro. La probabilité d'obtenir la suite complète est de 35!, c'est-à-dire 1039.


Dirac's large-number hypothesis relates to an observation made by Paul Dirac in 1937 concerning the relationships between the size scales of the universe and the scales of elementary particles. This is, historically, the first attempt to connect two domains that are a priori far removed from physics, namely cosmology and particle physics.

Dirac wonders about strange coincidences found between the values ​​of different physical constants (the relationship between the gravitational force — which unites the whole Universe — and the electrostatic force — which keeps the atoms in molecules — in particular) and interprets the results . From his observations, the number 1039 is reccurent. Dirac will be accused by his contemporaries of doing numerology.

The card game On the Probability of the Creation of the Universe (1039) takes up the fundamentals of the anecdote. Composed of 35 numbered cards, the goal of the game is to draw cards from the deck to reconstruct the different stages of the formation of the Universe, this, in the right order.

At each error, the player must shuffle the cards again and start over. The probability of obtaining the complete suite is 35 !, that is 1039.